(À) Qui Suis-Je ? (2/3)

Par Faly Ravoahangy

Notre Appartenance Détermine Notre Distinctivité

L’identité est également ce qui permet de différencier, sans confusion possible, une personne d’une autre. En tant que disciple du Christ, nous avons été mis à part et avons été appelés à vivre une vie distincte du monde. 1 Pierre 2:9 définit le peuple de Dieu comme « … un peuple choisi, des prêtres royaux, une nation sainte, un peuple racheté… ».

Dans l’histoire du peuple d’Israël, Dieu nous procure plusieurs exemples de choix singuliers. En Nombres 3, nous avons par exemple les premiers-nés et les Lévites qui sont consacrés à Dieu. Nous aimons catégoriser les gens. Nous le faisons, sciemment ou non, tout le temps. Dans notre esprit, nous distinguons les gens par leur nationalité, race, lieu, religion ou statut social. Mais la seule classification qui importe est de savoir si l’on fait partie des expiés et consacrés, ou non. Toutes les autres distinctions n’ont pas d’importance, mais celle-ci détermine comment vous allez vivre votre vie maintenant et où vous passerez l’éternité. Chrétiens, nous sommes la nation sainte de Dieu. Il y a un lien clair dans les Écritures entre le salut et la sanctification, et il y a un but plus élevé à notre sanctification que notre profit personnel. Nous devons être saints parce que nous représentons un Dieu saint. La promesse de l’Évangile est qu’Il nous transforme. Donc si les gens ne voient aucun changement ni différenciation dans nos vies, l’Évangile perd de sa force à leurs yeux. Le témoignage puissant d’une vie sainte valide les promesses de l’Evangile. Le péché, lui, ternit l’image de Dieu. Lorsque nous péchons, nous déformons Dieu aux yeux du monde, et nous ne vivons pas selon la nouvelle identité qui nous a été gracieusement donnée.

En tant que chrétiens, nous sommes dans ce monde mais nous ne sommes pas de ce monde. Nous sommes des étrangers, nous sommes différents. Nous ne faisons pas tout ce que le monde fait quand il s’agit de se livrer aux plaisirs de la chair. En tant qu’étrangers, nous semblerons étranges à certains, mais c’est exactement ce que nous sommes mandatés à faire ! Nous faisons partie d’une nation sainte avant d’être des citoyens de notre nation. Nos responsabilités en tant qu’héritiers du ciel priment sur nos devoirs civiques dans la société actuelle, même si ces deux rôles sont concomitants. Notre vie doit être résolument différente de celle de nos concitoyens, ce qui peut mener à une distanciation voire à la persécution (2 Tim 3:12). Nous devons vivre comme des étrangers soucieux des intérêts d’une meilleure patrie (Heb. 11 :16) que notre pays actuel. Notre drapeau porte les couleurs du ciel avant d’être vert/bleu, blanc et rouge.

À suivre.


Faly Ravoahangy est le fondateur et directeur général de Madagascar 3M, un ministère qui identifie, forme et équipe les pasteurs à Madagascar. Il fait également partie de l’équipe des anciens et est pasteur enseignant à l’église baptiste biblique d’Ankadivato à Antananarivo. Il est marié à Lily et ils ont 5 enfants.

Commentaire sur “(À) Qui Suis-Je ? (2/3)”

Les commentaires sont fermés.