Camp 2019 : “Au cœur de la prière”

Les camps de la CEIM francophone se suivent et ne se ressemblent pas. J’ai vécu mon quatrième camp et je reste admirative, ébahie de ce que DIEU nous enseigne au travers de Ses serviteurs. Nous y avons suivi un séminaire sur la prière communautaire dirigée par Yan Newberry. Et je peux vous dire que je découvre la prière différemment, non pas que je ne savais pas prier, mais je comprends maintenant son impact, ses bienfaits, sa puissance, ce qu’elle entraîne dans les lieux célestes.

Me direz-vous : qui donc écoute les prières ? Eh bien, DIEU, Lui, écoute ! La prière est agissante et efficace. Et nous avons un interlocuteur privilégié : Jésus, notre avocat qui intercède pour nous depuis Son trône. La prière nous ouvre l’accès à notre Papa céleste, c’est cette arme que nous utilisons ici-bas pour combattre pour la communauté. La prière communautaire est désintéressée, ce sont nos frères et sœurs qui en bénéficient, c’est l’église. Et c’est ce qui fait qu’elle soit merveilleuse. Nous y avons tous accès, petits et grands, à n’importe quelle heure, avec qui nous voulons. Ne soyons pas égoïstes, intercédons pour ceux qui portent de lourds fardeaux. Ne craignons pas ! Persévérons dans la prière, que pas un seul frère ou sœur ne soit laissé derrière.

Durant ce camp, j’ai vécu des moments merveilleux avec ma famille de cœur : ma famille qui pardonne, qui demande pardon, qui ne juge pas, qui se repent. Ce qui m’aura marquée le plus, c’est cette communion entre frères et sœurs, cet amour de Jésus qui nous lie. Ce camp m’a permis également de parler et mieux connaître les personnes avec qui je ne parle pas forcément beaucoup, et de découvrir que DIEU a donné des talents de service et d’organisation aux ados, particulièrement.

S.R