Consolez, consolez mon peuple (Ésaïe 40.1-11)

CEIM
CEIM
Consolez, consolez mon peuple (Ésaïe 40.1-11)
Loading
/

Prédication du Dimanche 06 Mars 2022 par Frédéric Hubault

Photo by Tim Wildsmith on Unsplash

Consolez, consolez mon peuple,
Dit votre Dieu.
Parlez au cœur de Jérusalem, et criez-lui
Que sa servitude est finie,
Que son iniquité est expiée,
Qu’elle a reçu de la main de l’Éternel
Au double de tous ses péchés.
Une voix crie:
Préparez au désert le chemin de l’Éternel,
Aplanissez dans les lieux arides
Une route pour notre Dieu.
Que toute vallée soit exhaussée,
Que toute montagne et toute colline soient abaissées!
Que les coteaux se changent en plaines,
Et les défilés étroits en vallons!
Alors la gloire de l’Éternel sera révélée,
Et au même instant toute chair la verra;
Car la bouche de l’Éternel a parlé.
Une voix dit: Crie!
Et il répond: Que crierai-je?
Toute chair est comme l’herbe,
Et tout son éclat comme la fleur des champs.
L’herbe sèche, la fleur tombe,
Quand le vent de l’Éternel souffle dessus.
Certainement le peuple est comme l’herbe:
L’herbe sèche, la fleur tombe;
Mais la parole de notre Dieu subsiste éternellement.
Monte sur une haute montagne,
Sion, pour publier la bonne nouvelle;
Élève avec force ta voix,
Jérusalem, pour publier la bonne nouvelle;
Élève ta voix, ne crains point,
Dis aux villes de Juda: Voici votre Dieu!
Voici, le Seigneur, l’Éternel vient avec puissance,
Et de son bras il commande;
Voici, le salaire est avec lui,
Et les rétributions le précèdent.
Comme un berger, il paîtra son troupeau,
Il prendra les agneaux dans ses bras,
Et les portera dans son sein;
Il conduira les brebis qui allaitent.

Ésaïe 40.1-11